Petits conseils sur la mode

Extrait du "journal des demoiselles" 1870

Petits conseils sur la mode

Ta dernière lettre contenait quelques observations auxquelles je veux répondre d'abord : les modéles de toilette que je donne quelquefois trop élégants, dis-tu, & par conséquent trop coûteux à copier; mais ne sai-tu pas qu'il est extrèmement facile de simplifier un costume? Par exemple, je l'indiqueen velours, en satin, etc., il est bien aisé de le copier en laine. En un mot, je te décris un costume très-orné & très-cher, c'est pour te renseigner sur les nouveautés du jour, que tu n'es nullement obligée de suivre à la lettre, mais ces descriptions peuvent te servir pour la composition de tes toilettes. La simplicité n'est jamais ridicule quand elle est de bon goût, elle est, au contraire,  toujours approuvée par les gens raisonnables.

La véritable élégance ne consiste nullement dans les dapenses exagérées.

Le noir est toujours ce qu'il y a de moins coûteux & de plus comme il faut, surtout dans la saison où nous sommes.

On fait beaucoup de costumes de laine noire, ornés de bandes de velours. Quelques-uns garnis de plissés & de petits volants en étoffe pareille ou en soie noire.

Une casaque ancienne, en velours noir, peut parfaitment bien se porter sur n'importe quelle robe, en ayant bien soin, pour la rajeunir un peu, de la relever de chaque côté. Si elle est défraîchie, il faut mettre par derrière une petite échelle de noeuds, descendant juqu'à la taille.

Outre les patelots courts & les petites vestes hongroises, on voit quelques grands vêtments, genre Watteau, mais ceci est très-habillé.Ils sont longs, très-peu relevés & à larges manches.

Toujours des chapeaux noirs, ronds ou fermés. L'ornement de couleur, asorti au costume. Beaucoup d'oiseaux, d'aigrettes ou de plumes.

Pour le soir, les robes sont ouvertes devant; mais comme le jour il est beaucoup plus commode d'avoir un corsage fermé, on fait souvent les robes à gilets, lesquels sont remplacés le soir par des plis de tarlatane ou de la mousseline.

Quelquefois, sur une robe tout à fait montante, on met un fichu blanc, croisant par derrière avec de longs pans noués en ceinture. Ce fichu Marie Antoinette est formé par des plis de mousseline claire ouvrant par devant. On a soin de rentrer un peu le haut de son corsage de robe en dessous. Ces fichus sont garnis d'une bande plissée avec petite valencienne au bord, ou seulement d'une haute valencienne.

En parlant de longerie, disons que les bonnets du matin ont presque tous la forme de grands filets de mousseline ou de petites fanchons. Ils ont de très-larges brides; le tout garni d'entre-deux brodés & de valenciennes. -- Les ornements sont en velours noir ou de couleur.

On voit de jolis mouchoirs de poche pour jeunes filles avec trois ou quatre petits plis à jour, ou simplement piqués, & petite dentelle au bord.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site