Polonaise ordinaire ou en frac

Polonaise courante ou polonaise en frac

D'après le livre "Gallerie des modes" VIIe cahier, première suite, première figure

Polonaise courante, ou polonaise en frac, très commode le matin & à la campagne. Cet habillement galant, leste et négligé, s’agrafe sous le parfait contentement; il veut être relevé fort haut, et ne comporte que des étoffes légères. Les ailes, ou côtés de la polonaise, doivent être petites et la queue fort longue.

La gravure représente une de ces robes, en taffetas des Indes à petites rayes égales; garniture de gaze unie; le volant aussi de gaze bouillonnée en chef, les manches perdues sous des sabots bouillonnés, de même que le haut du volant; contentement très large, pareil aux rosettes qui relèvent la polonaise.

Chapeau en tambour de basque (on l'a nommé, depuis cette gravure, le chapeau à la belle jambe); les bords rabattus, de gaze unie comme la garniture de la robe; la forme ou toque d'étoffe pareille à la  polonaise ou au ruban, plissée et captivée par trois barrières de perles à deux rangs, qui soutiennent des boutons à paillettes; trois boucles droites avec le favori caressant les oreilles, qu'il doit laisser découvertes lorsqu'elles sont mignonnes; au-dessus de la toque, un panache à quatre plumes flottantes, de couleurs assorties, d'où sort une aigrette à trois flèches courbées et composées de plumes de faisan.

Un collier de gaze, à garniture frisée, avec un noeud sur le devant, achève de donner du relief, et de compléter la petite oye de cette élégante parure.

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×