Origine du carnaval

Au Xe siècle les clercs rédigent le calendrier des fêtes liées à la chrétienté, positionnant les périodes grasses et les périodes maigres. Le carême débute le mercredi des cendres et dure 40 jours au VIIIe siècle . La période "Carnaval" va précéder cette période sans viande. Le premier dodge a autorisé le carnaval est Vitale Falier en 1094. Il sera composé d'un bal, de jeux et des concerts. 

Deux origines au mot "carnaval" :
         * CARNEM LEVARE : priver de chair soit de viande
         * CARNE VALE : la chair prévaut aussi bien celle que l'on mange que celle que l'on désire
Néanmoins ses racines sont certainement celles des fêtes païennes de Grèce (Bacchanales) ou Rome ( Lupercales, Suturnales) que l'Eglise souhaite canaliser.


Le port de "déguisement" et de "masque" sera autorisé à partir de 1268. Cela va permettre d'abolir les contraintes sociales habituelles puisque par le jeu de l'échange des costumes le riche devient pauvre et le pauvre riche.  Les religieux sont au coeur de la fête. Chacun grace au port du maque devient incognito!! Les rivalités entre les différentes grandes familles s'estompent .... A Venise, le masque est porté par tous : c'est un style de vie!!

Le carnaval est la fête du ventre, de la transgression et de l'inversion. Un vent de liberté souffle !!! 

Le peuple est invité à participer aux jeux organisés par l'aristocratie 
* Pyramide humaine apellée "forces d'Hercule"
* chasse aux porcs au XIIIe puis aux taureaux au XVIe (avec mise à mort et distribution de viande)
* fêtes diverses comme le "épousailles du Doge avec la mer", les "fêtes des Maries"...
Cette fête des Maries sera remplacée au XVIe sicle par le jeudi gras avec le sacrifice du taureau et de douze porcs.

Au XVIIe le mythe du carnaval de Venise se répand dans toute l'Europe... mais c'est l'image du XVIIIe siècle que nous gardons en mémoire grace aux tableaux de Canaletto, Franscesco Guardi, Giandomenico Tiepolo, Pietro Longhi ..

Pietro longhi ridotto

Cette période de carnaval verra le triomphe de la sensualité en particulier à Venise au XVIIIe. Il dure à cette époque près de 6 mois de l''année.

En 1797 Napoléon avec ses troupes arrivent sur Venise. Le carnaval est interrompu par crainte des émeutiers se cachant sous les masques.

Les autrichiens le remettent en place mais le carnaval s'embourgeoisant au XIXe ... il décline doucement... les masques ont presque tous disparus... Le carnaval disparait complètement en 1866 avec le rattachement de Venise au royaume d'Italie.

Il va réapparaître en 1979 relancé par des associations de citoyens, la municipalité de Venise, le théâtre de la Fénice et la biennale de Venise. Il se tient les 10 jours précédents le mercredi des Cendres.

Commentaires (1)

1. babonneix Jean-Michel 09/12/2011

Merci pour ces pércisions historiques fort intéressantes...Amicalement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site